Grâce à la radiographie numérique, aucune solution chimique de développement radiographique ne sera plus utilisée et rejetée dans l’environnement. Cette technique permet également de réduire de l’ordre de 70 à 90 % l’exposition des patients aux rayons X.


Dans un même souci environnemental, un récupérateur d’amalgame ( mercure ) a été installé et un recycleur d’eau a été ajouté aux moteurs principaux des succions.